Mode et inclusion 1 mai 2021

« Je n’aime pas me voir en training… »

Écrit par Monique Richoz

« J’aime pas me voir en training…. »

Patricia Amoroso, 52 ans, nous fait visiter sa garde-robe.

Dans la vie de tous les jours, Patricia travaille à la buanderie d’un atelier protégé. Comme beaucoup d’entre nous, elle affectionne certaines couleurs pour ses vêtements. Elle assortit volontiers des accessoires à sa tenue principale. Et choisit avec soin les vêtements qu’elle achète.

Sa démarche dans le cadre de ses choix d’habits et de couleurs n’est pas sans rappeler le mot de Sinéad Burke : « Mon armoire pleine d’habits était mon armure, me protégeant contre les intempéries et défiant ce que les gens pensaient lorsqu’ils me regardaient » [1].

Bienvenue dans les couleurs qui nous font du bien, dans les vêtements qui nous font plaisir…

Vidéo: Sulliane Bressoud © ASA-Handicap mental

[1] « My wardrobe full of clothes was my armour, protecting me from the weather and challenging what people thought when they looked at me ». Sinéad Burke: “Break the Mould. How to take your place in the world”. Wren & Rook, 2020.
Cf.: Sinéad Burke, la personne de petite taille qui parle à l’oreille des grands de la mode – Tu es Canon (tu-es-canon.ch)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles qui peuvent également vous intéresser