Références 9 juin 2021

Les chaussures rouges de Micheline Calmy-Rey

Message d'ouverture du colloque "TU ES CANON 2021"
Écrit par Séverine Hutin

Le 20 mai 2003, Micheline Calmy-Rey, alors Conseillère Fédérale en charge du Département des affaires étrangères, franchit à pieds la ligne de démarcation entre les deux Corées. Elle est le premier membre d’un gouvernement étranger à le faire.
Pour l’occasion, elle porte des baskets rouges frappées de la Croix blanche suisse. Ce choix vestimentaire original est évidemment symbolique : il souligne le rôle de la Suisse comme médiatrice neutre dans les affaires internationales, et rappelle ce principe essentiel de notre politique étrangère.

Présidente de la Confédération en 2007 et 2011, Micheline Calmy-Rey est sans doute l’une des politiciennes suisses qui a le mieux compris que la mode est un langage. Un langage politique, un langage social, un langage individuel aussi. Elle nous a fait l’honneur de nous adresser ce texte, qui a été lu en ouverture du Colloque « Tu es canon », le 27 mai 2021.

«Les vêtements ont un destin plus important que de nous tenir chaud. Ils changent notre vision du monde, et le point du vue du monde sur nous».
Cette citation de Virginia Woolf le résume bien : loin de leur futilité apparente, les vêtements sont un puissant langage. Avec eux, nous disons sans parler ce qui nous sommes, les groupes et les valeurs auxquels nous nous identifions, et ceux dont nous nous différencions. Mais ce langage, encore faut-il y avoir accès. Ces vêtements, qui transmettent silencieusement une partie de notre identité, encore faut-il pouvoir les choisir.

Le premier manifeste suisse pour une mode inclusive, qui ouvre le riche programme de cet après-midi, montre le besoin qu’éprouvent les personnes en situation de handicap de pouvoir elles aussi utiliser ce langage. En ayant accès à des vêtements qui leur permettent, au-delà de l’identité imposée par la naissance ou un accident, d’exprimer leur identité réelle. Une identité choisie et construite qui exprime l’être, et ses aspirations à la beauté, à la dignité, à l’inclusion dans notre société.

Comme femme politique, j’ai eu moi-même souvent recours à ce langage de la mode pour faire passer des messages, pour communiquer. L’événement original organisé par l’association ASA-Handicap Mental, rappelle que ce langage doit être accessible à tous. Je m’en réjouis et forme le vœu que, grâce à la sensibilisation des créateurs, grâce à l’innovation, grâce aux diverses initiatives que vous allez présenter cet après-midi, cette demande devienne une réalité accessible à toutes et tous, tout en promouvant un modèle plus juste, plus durable, plus humain.
Avec mes félicitations, je vous adresse mes vœux de succès, et souhaite à tous les participants une riche et belle après-midi.

Micheline Calmy-Rey

Comme nous pouvons le lire sur le site du Musée national suisse, les chaussures rouges de Micheline Calmy-Rey ont été fabriquées par la marque Bally, autrefois en mains suisses. En 2004, Micheline Calmy-Rey les a vendues dans le cadre d’une vente aux enchères organisée pour venir en aide aux victimes d’un accident de train en Corée du Nord. Finalement, ces chaussures symboliques ont abouti par des voies détournées dans les collections du Musée national suisse. Elles y sont encore aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Articles qui peuvent également vous intéresser